samedi 31 mars 2012

France.prez

Publication au JO des listes de 500 signatures des candidats à la présidentielle française ...

Jorge Anibal Visbal Martelo est soupçonné

Le parquet général de Colombie a annoncé le 14 mars dernier, avoir ordonné l'arrestation de l'un de ses ambassadeurs, Jorge Anibal Visbal Martelo.
L'ambassadeur a démissionné de ses fonctions après l'annonce du mandat d'arrêt à son encontre.

Ce dernier, en poste au Pérou depuis janvier 2011, est soupçonné d'avoir entretenu des liens avec des milices paramilitaires d'extrême droite et est poursuivi pour association criminelle avec ces groupes armés illégaux entre 1998 et 2004, à l'époque où il présidait la Fédération nationale des éleveurs.
Le diplomate a été mis en cause par les témoignages devant la justice de plusieurs anciens dirigeants des Autodéfenses unies de Colombie, des milices officiellement démobilisées depuis 2006. Ces groupes paramilitaires, créés dans les années 80 pour protéger les propriétaires terriens des guérillas paysannes d'extrême gauche, sont considérés comme responsables de nombreux massacres dans la population civile, ayant fait plusieurs milliers de victimes.

vendredi 30 mars 2012

Hollande et sa gestion désastreuse de la Corrèze


Les femmes, la drogue et la prison

Selon le rapport de l'ONG britannique Harm Reduction International, quelque 31.000 des 112.000 femmes emprisonnées dans 51 pays d'Europe et d'Asie centrale (28%), le sont pour possession, préparation, production, achat ou vente de substances illicites.

"Les femmes sont exposées de manière disproportionnée à la prison pour des délits non-violents, souvent la conséquence de la pauvreté et de la marginalisation sociale"

En Russie par exemple, 20.000 femmes sont emprisonnées pour délits liés à la drogue, soit "plus du double du nombre total de femmes emprisonnées dans l'ensemble des pays de l'Union européenne".
Au Tadjikistan, cette proportion atteint 70% et en Lettonie 68%, 31,4% aux Pays-Bas, 47,6% au Portugal.

jeudi 29 mars 2012

Aurores boréales vues de l'espace




Jackpot de 600 millions pour Goldman Sachs

Conclusions d'une enquête de deux journalistes de l'agence Bloomberg, Nick Dunbar et Elisa Martinuzzi : L'opération organisée en 2001 par Goldman Sachs pour permettre à la Grèce de réduire sa dette a rapporté la somme de 600 millions € à la banque américaine.

Pour la première fois, deux des principaux protagonistes, Christoforos Sardelis, patron du bureau de gestion de la dette à Athènes entre 1999 et 2004, et Spyros Papanicolaou, son successeur jusqu'en 2010, évoquent publiquement la transaction qui a permis à la Grèce de cacher l'ampleur de son endettement.


La transaction consistait à échanger la dette grecque, libellée en dollars et en yens, en euros en utilisant un taux de change fictif permettant de réduire l'endettement de 2 %, affirment les anciens officiels hellènes. Mais, comme le reconnaît Sardelis, ses services n'étaient pas équipés pour comprendre la complexité du contrat signé avec Goldman Sachs en juin 2001. Et imaginer qu'en quatre ans, via un produit dérivé destiné à dissimuler ce prêt, la dette ainsi contractée par la Grèce auprès de Goldman Sachs allait bondir de 2,8 milliards à 5,1 milliards d'euros.

Comment ouvrir une école ? - RTBF Vidéo

Comment ouvrir une école ? - RTBF Vidéo

mercredi 28 mars 2012

«délétère» et «indigne» ?

Le débat sur l'identité nationale

La raison de son emportement? Jérôme Guedj qualifiant de «délétère», d'«indigne», le débat sur l'identité nationale lancé par le gouvernement en novembre 2009. «C'est vous qui êtes indigne! Indigne!» s'énerve la plume du président. Et, alors que le socialiste lui enjoint de «garde(r) (ses) nerfs», Henri Guaino lâche : «Si je vous traite de sale con, ça va vous plaire? Vous me traitez d'indigne!» «Je ne viens pas sur des plateaux pour me faire insulter», avait auparavant soufflé le conseiller de Nicolas Sarkozy. «J'ai dit que ce débat était indigne», précise Guedj. «C'est pareil», réplique Guaino.




mardi 27 mars 2012

Double poursuite

Que peut-il se passer le 28 mars et dans les mois qui viennent pour DSK ?

Ce 26 mars, DSK a été mis en examen dans l'affaire du Carlton ...


Dans la procédure civile intentée contre Dominique Strauss-Kahn par la femme de chambre Nafissatou Diallo à New York, le juge Douglas McKeon, chargé du dossier à la Cour suprême du Bronx a autorisé la présence d'une caméra, alors que ni M. Strauss-Kahn, ni Mme Diallo ne sont tenus d'être présents dans la salle.
Le mercredi 28 mars, le juge Douglas McKeon présidera une première audience sur la motion des avocats de DSK demandant que la plainte pour agression sexuelle soit classée. Ses avocats affirment que M. Strauss-Kahn, en tant que directeur général du FMI, ne peut pas être poursuivi au civil, car il bénéficiait au moment des faits d'une immunité diplomatique totale.

Mais, l'ancien patron du FMI Dominique Strauss-Kahn devait également être convoqué le 28 mars  pour mise en examen à l'issue de deux jours et une nuit de garde à vue dans l'affaire de proxénétisme dite du Carlton .... ce qui vient d'être fait : mis en examen  lundi soir pour «proxénétisme en bande organisée»

Incivilités.cestjoelle

Projet de la ministre Milquet de modifier la loi sur les sanctions administratives, "qui est en phase de finalisation" (11 mars 2012):

Joëlle Milquet déclare que :
"Le projet de loi devrait aller plus loin, en permettant d'augmenter les sanctions, de les étendre à d'autres faits et d'abaisser l'âge des personnes sanctionnées à 14 ans.
La diminution des incivilités, la volonté de mettre un terme à l'impunité et le renforcement de la police de proximité et des gardiens de la paix figurent parmi les objectifs principaux en matière de politique urbaine"

Charles Michel en a marre, en réclamant que le gouvernement et singulièrement la ministre de l’Intérieur, Joëlle Milquet, passe de la parole aux actes:

"Marre d’entendre des gens me dire qu’ils ont peur. On veut un plan de bataille engageant les ministres de l’Intérieur et de la Justice à déposer leurs textes dans les prochaines semaines et en tout cas avant l’été pour honorer l’accord de gouvernement. Nous serons d’une vigilance déterminée pour qu’on passe de la parole aux actes. Fini les discours la main sur le cœur ! Place aux réalisations !" 

Le MR ne disqualifie pas pour autant le Plan national de sécurité présenté récemment mais réclame qu’il entre vite dans "l’opérationnel". Las du "laxisme" en matière de sécurité, Charles Michel vise particulièrement "les vols dans les commerces, les flagrants délits, les viols, les multirécidivistes mais aussi la sécurité dans les transports en commun".

De Gaulle et le Vietnam (1945-1969)

De Gaulle, contrairement à la légende dorée, n’a pas été un décolonisateur lucide, notamment dans son « parcours vietnamien », lorsqu’il a combattu la solution négociée en 1946 au profit de l’effort de guerre. L’essentiel n’est pas ici ce premier conflit mais sa phase américaine. Le Général, revenu au pouvoir en 1958, voit avec sévérité John Kennedy et, surtout, son successeur Lyndon Johnson, répéter, en les amplifiant, les erreurs de la France coloniale. De Gaulle tente tout pour aider le monde à sortir de la crise : la diplomatie secrète et l’expression publique — le grand discours de Phnom Penh est décortiqué de façon convaincante.

lundi 26 mars 2012

Y a-t-il trop de fonctionnaires publics en Belgique ?

En Belgique, selon les rapports de la banque nationales et les rapports INS, les effectifs de la Fonction Publique ont augmenté de 20% en 15 ans... contre un recul de 10% chez nos voisins...

Le nombre élevé de fonctionnaires est lié à la structure même de l'État (État fédéral, communautés et régions).

Jean Hendricks, économiste chez Itinera
:
"Nous avons trois fois plus de ministres qu'en France (60 contre 20)"
La courbe des emplois publics "fédéraux" est rentrante. D'ailleurs, les différents services ne remplacent plus que deux départs sur cinq. Les effectifs sont en légère baisse de 4%  sur les deux dernières années au niveau fédéral, mais les entités fédérées font plus que compenser cette baisse: au total +30.000 fonctionnaires de 2006 à 2010

Pieter De Crem avait jeté un pavé dans la mare du service public:
"Ne recrutons plus"
Hendrik Bogaert, ministre de la Fonction publique:
"C'est trop!"
"Pour autant, tout ne marche pas mal... Doit-on aller jusqu'à arrêter le recrutement ?" "Comment alors moderniserait-on la fonction publique?" 

Depuis lors, les politiques font valoir leur vision de la fonction publique qui emploie une personne sur trois, soit au total 1,3 millions de personnes pour un budget de 80 milliards. 200.000 de plus qu'il y a dix ans.


Jacky Leroy du SPF personnel et organisation, qui perdait sa neutralité dans un débat dominical sur le sujet :
 "Dans un contexte de crise, certains disent que le grand nombre de fonctionnaires constitue une partie du problème. Je pense au contraire que c'est une partie majeure de la solution"

dimanche 25 mars 2012

TOOgenblik

Pas de chiot grillé, ni l'ombre d'une crolle d'un Zoltán ...


Ni ici ...

Leung Chun-ying wins poll of 1,200 Hong Kong notables

Hong Kong elite choose Leung as leader
Leung Chun-ying, 57, a self-made Hong Kong-born surveyor with deep China connections and  former property consultant has been elected as the new chief executive of Hong Kong) wins poll of 1,200 Hong Kong notables to become semi-autonomous Chinese territory's new chief executive.
Leung Chun-ying had been considered the favourite to win Sunday's vote after securing the support of the semi-autonomous territory's main pro-Beijing party.
Hundreds of pro-democracy activists packed the streets around the harbourside convention centre where the committee meeting was taking place, shouting slogans demanding "direct elections".
Some activists  see the poll as an elitist process and have been protesting the vote, as just 1,200 Hong Kong business, labour and political leaders were eligible to vote in the election of the city's next leader, which had prompted the hardest fought campaign since the handover to Chinese rule in 1997.
The vast majority of Hong Kong's seven million residents have no right to vote in the "small circle" poll, according to the One Country, Two Systems arrangement by which China rules the former British colony.

Leung:
"Every resident has their own view about the election. I will try my best to get rid of people's negative perception about this election"

Chômage.2011.be

En 2011, du chômage :
  • 3276 exclusions en Wallonie
  • 1317 en Flandre et 
  • 857 à Bruxelles

A Bruxelles et en Wallonie, le nombre de chômeurs est en hausse au mois de janvier, par contre, en Flandre, il est en baisse. Ainsi, en janvier, 449.332 chômeurs ont été recensés, une hausse de 8.543 (1,9%) par rapport à janvier 2011, selon les statistiques de l'ONEM.

Sur base annuelle, on enregistrait 3.683 chômeurs de moins en Wallonie (-1,8%), 6.276 de moins en Flandre (-3,6%) et une augmentation de 1.416 unités à Bruxelles (+1,8%).
En Wallonie, on a recensé 202.823 chômeurs en janvier, 165.743 en Flandre et à Bruxelles 80.766 chômeurs.
On note également une diminution des jeunes chômeurs, sur base annuelle, de 3,4% ou 2.174 unités (62.131 au total).

Lire aussi :
Chômeurs en faute: sanctions en hausse
15/11/2011
En 2009, 83.232 chômeurs avaient été sanctionnés contre 80.682 un an plus tard.
Entre 2009 et 2010, l'Onem a exclu (définitivement, temporairement ou avec sursis) moins de demandeurs d'emploi. Une tendance qui s'est confirmée au cours des 9 premiers mois de 2011, où 57.066 personnes sanctionnées, soit 5.365 de moins que sur la même période en 2010, peut-on lire mardi dans Le Soir.
En 2009, 83.232 chômeurs avaient été sanctionnés contre 80.682 un an plus tard. Sur l'ensemble de la période des 9 premiers mois de 2011, la tendance est généralisée dans l'ensemble du pays.
Les sanctions administratives (fausses déclarations, travail au noir, documents inexacts) ont diminué de 30.005 à 22.840. Par contre, les exclusions "par suite de circonstances dépendant de la volonté du travailleur" (abus ou refus d'emploi, licenciement, non-présentation à un rendez-vous avec un employeur ou un formateur,...) ont elles progressé, passant de 32.373 sur les 9 premiers mois de 2010 à 34.164 en 2011.
Philippe Defeyt, économiste et membre de l'Institut pour le développement durable, a établi un classement par commune des exclusions du chômage. Liège est en tête, devant Charleroi, Namur, Mons et Seraing.
Il a également classé les communes wallonnes en comparant le nombre de sanctions par rapport au nombre de chômeurs de la commune et le résultat montre alors que huit localités de la province de Liège figurent dans le Top-10.



samedi 24 mars 2012

Je vous mobilise en faveur de François Hollande

130 milliards.wal €

Selon les analyses d'un chercheur du Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative,
les ménages wallons disposent d'un actif évalué à environ 130 milliards d'euros.

Il s'agit d'une estimation qui intègre notamment l'épargne brute, les maisons dont les citoyens sont propriétaires et des comptes courants quand ceux-ci sont positifs.

Actifs financiers de l'ordre de 181 milliards d'€
- dettes d'environ 50,57 milliards d'€
= actifs d'environ 130 milliards d'€.

vendredi 23 mars 2012

Le palmier de Cerexhe

Ridicule ... une mission de très haut niveau ... rien sous le casque ...


Le Grand Barnomètre

Selon le grand baromètre RTL-Ipsos-Le Soir a sondé les intentions de vote de Belges entre le 2 et le 7 mars

En Wallonie, pour
  • Elio Di Rupo 65%
  •  Guy Verhofstadt (55%)
  • Joëlle Milquet (53%) et 
  • Jean-Michel Javaux (47%)
Les personnalités les plus “urticantes” au sud du pays sont:
  • Bart De Wever
  • Michel Daerden
  • Kris Peeters
A Bruxelles,  en tête de popularité.
  • Elio Di Rupo
  • Guy Verhostadt
  • Joëlle Milquet et 
  • Charles Picqué
Les personnalités les moins appréciées des Bruxellois sont
  • Bart De Wever (72% d’avis négatifs)
  • Philippe Moureaux (54%)
  • Kris Peeters (50%).

Enfin, en Flandre, les Flamands choisissent pour jouer un rôle
  • Bart De Wever  (61% d’avis favorables)
  • Kris Peeters (59% d’avis favorables) et 
  • Elio Di Rupo (57%, seul Wallon du top 10 flamand)

jeudi 22 mars 2012

L'étalage de l'émotion devient indécent

Edouard Delruelle :
Bref, la Belgique aime commémorer ses morts, à condition que cela ne dérange pas trop sa bonne conscience. Dans cet État qui se désagrège, le deuil est devenu un étrange vecteur d'unité du pays.

C'est presque une loi scientifique
  :
" tout corps social plongé dans l'émotion collective subit une poussée de bas en haut susceptible de lui faire oublier les enjeux politiques présents "

Mais il y a un moment où l'étalage de l'émotion devient indécent, et où le deuil public confine à la nausée médiatique et à la récupération politicienne. Notre bonne conscience est en train de tourner au voyeurisme. Je ne sais si l'unité du pays y trouve son compte, mais le respect des victimes, cela m'étonnerait.

Mise à SAC

Projets de la Ville de Bruxelles et de la commune d'Ixelles d'étendre la portée des sanctions administratives communales (SAC) aux menaces, insultes et vols simples comme à l'étalage.

Joëlle Milquet (qui est aussi au Conseil Communal de Bruxelles-ville) :
"Ce protocole correspond aux priorités de la note de politique générale et du Plan national de sécurité proposé par la ministre de l'Intérieur" (soit elle-même)

mercredi 21 mars 2012

Bénéficiaires.be du revenu d'intégration

27% des 143 000 bénéficiaires du revenu d'intégration sociale n'ont pas la nationalité belge : 10 pc proviennent d'un pays membre de l'Union européenne et 17 pc non.
Il ne s'agit pas de demandeurs d'asile ou de personnes en situation illégale, qui n'ont pas droit au revenu d'intégration.

La Wallonie recensait trois fois plus de bénéficiaires que la Flandre et Bruxelles cinq fois plus ; ce qui fait que la Région wallonne comptait seule autant de bénéficiaires que les deux autres régions réunies.
A Bruxelles, les non-Belges constituent 40% des bénéficiaires, en Flandre 30% et en Wallonie 20%.

PS.Namur

1. Eliane Tillieux.
2. Pierre-Yves Dupuis.
3. Valérie Déom.
4. Fabian Martin.
Et Frédéric Laloux? Dernier de la liste à la commune et premier à la Province!

Est-ce compatible ?

Lire aussi:
Olivier Anselme sera sur la liste PS

Olivier Anselme, 42 ans, directeur de la société de logement social La Joie du Foyer, occupera la 10ème place sur la liste emmenée par Eliane Tillieux. Son nom vous rappelle quelqu'un? Évidemment. Il s'agit en effet du fils de Bernard Anselme, l'ex-bourgmestre. 

Des repas au Fouquet’s et au Meurice
En septembre 2007, l’existence d’un déficit « estimé à 200 000 € » avait été découverte dans les comptes de la fédé, « pour la période 2006 et 2007, qui résultait d’une forte augmentation du poste de location de matériel, du poste d’honoraires d’avocats (NDLR : 1 000 € par mois versés à un cabinet lyonnais) », avait relevé le comptable, ainsi que « 90 000 € de charges comptabilisées en écritures non justifiées », c’est-à-dire des factures sans objet.
L’enquête confiée à la police judiciaire de Creil a permis de mettre au jour des pratiques financières litigieuses et l’utilisation très généreuse du carnet de chèques du parti. Comme pour un déplacement en taxi au centre d’entraînement de l’équipe de France de rugby de Marcoussis (Essonne) payé par le PS, des frais de bouche à l’en-tête du Fouquet’s ou de l’hôtel Meurice, deux établissements parisiens de prestige.

mardi 20 mars 2012

2,6 millions.belgacom €

Les chiffres donnent le tournis : 1 million pour Johnny Thijs chez bpost, 1,4 million pour les patrons de la SNCB et  pour Didier Bellens, le patron de Belgacom, un total de 2,6 millions €  l'an dernier.
Il a gagné environ autant l'an dernier qu'en 2010. Le bonus pour ses prestations a légèrement baissé, mais son salaire de baisse a lui légèrement augmenté avec l'index.

Le parlementaire SP.A  Dirk Van der Maelen est pour mémoire, celui qui avait eu de nombreux contacts avec le juge Blondeel après le prononcé de l'arrêt Fortis du 12 décembre 2008 :

Il critique également les primes de licenciement "excessives" versées par l'entreprise et les bonus n'ont pas leur place dans les entreprises publiques:
"Personne ne vaut un salaire si élevé"

"C'est choquant dans une entreprise publique. Il y faut un écart sain entre les petits et gros salaires"

"Les entreprises qui reçoivent l'aide de l’État ne peuvent plus continuer à donner des bonus. J'estime que nous devons étendre cette mesure à toutes les entreprises publiques ou entreprises dans lesquelles l’État dispose de la majorité des parts."


Lire aussi:
Pourquoi Didier Bellens gagne-t-il encore des millions?


Le patron de deutsche Bank a touché 6,3 millions en 2011
Josef Ackermann, le patron de Deutsche Bank, a perçu un salaire de 6,3 millions d'euros en 2011, soit l'équivalent de l'année précédente. Les membres du directoire de Deutsche Bank ont perçu 26,4 millions d'euros en 2011.

On a statufié Confucius après l'avoir démoli

Rue89: On est frappé par l'actualité de Confucius dans le monde chinois : déclarations d'intellectuels, d'hommes politiques, livres, sites internet, statues dans les universités, films à gros budget …

Anne Cheng:
Ce retour est net depuis dix ou quinze ans mais il évolue, instrumentalisé qu'il est par le discours politique qui s'approprie aussi le passé impérial de la Chine.. Après le délire utopique de la Révolution Culturelle (1966-1976), il s'agissait pour les dirigeants de se redonner une légitimité et, à la suite du massacre de la place Tian'anmen de 1989, de proclamer la nécessité du Parti unique comme ciment de la nation et garant de l'intégrité du territoire chinois. Légitimité politique mais aussi idéologique, le communisme étant remplacé par le culte de l'argent. Cela ne suffisant pas, le passé glorieux de la Chine impériale est sollicité et c'est dans ce cadre que Confucius est pris comme symbole unique de cette gloire et de cette unité impériales.
On a statufié Confucius après l'avoir démoli à coup de masse pendant la Révolution Culturelle, il est devenu le symbole de ce que l'on appelle les « études nationales » dont le socle est le confucianisme, mais qui peuvent inclure le « taoïsme philosophique », ainsi que certains pans du bouddhisme, en somme tout ce qui est récupérable et consensuel dans la tradition chinoise. Confucius a été choisi comme symbole de cette récupération idéologique et nationaliste à l'usage de la consommation interne chinoise mais aussi vis à vis du marché international.

Candidatures.fr validées



Lire aussi:
Jacques Cheminade (Solidarité et progrès), en mars 2012 ...
C'est le candidat surprise de l'élection présidentielle. Jacques Cheminade, 70 ans, a réitéré son exploit de 1995 de réunir les 500 parrainages d'élus nécessaires pour se présenter. Lors de sa seule participation à la course présidentielle, il recueillit 0,28 % des suffrages.
Beaucoup de mystère entoure ce natif de Buenos Aires, ancien élève de l'ENA et son parti groupusculaire, Solidarité et progrès. On peut parfois croiser ses militants à la sortie du métro parisien ou lors de manifestations. Souvent, ils alpaguent le passant pour lui faire acheter le journal du parti, Nouvelle solidarité.
M. Cheminade, qui avait également tenté de se présenter en 1981 et en 1988, prône notamment la création d'une nouvelle monnaie - l' euro-franc polytechnique - la sortie de la zone euro, du FMI, de l'OMC ou encore le développement des relations diplomatiques avec "l'Eurasie".

lundi 19 mars 2012

La crise actuelle est d'abord une crise américaine

Le chômage recule aux Etats-Unis alors qu'il s'accroit en Europe.
Jusqu'à quand les Européens tolèreront-ils des politiques aux résultats aussi catastrophiques ? Non seulement pour le bien être des populations mais aussi pour la stabilité sociale et politique du continent.


La crise actuelle est d'abord une crise américaine : elle a été déclenchée par les folies engendrées aux Etats-Unis par la dérégulation financière en matière de crédits subprime et les déséquilibres macroéconomiques massifs qui s'étaient accumulés outre-Atlantique avec notamment un endettement excessif des ménages (au-delà des seuls très pauvres, victimes des subprime) et des déséquilibres extérieurs de plus en plus insoutenables. Bien que l'Europe n'affiche pas, et de loin, des déséquilibres aussi considérables, la crise s'y était rapidement transmise à cause des bêtises commises par les institutions financières du vieux continent qui avaient joué elles aussi à fond le jeu dangereux de la titrisation, des produits financiers complexes et des paradis fiscaux pour accroître plus rapidement les revenus de leurs traders et de leurs dirigeants.

dimanche 18 mars 2012

Un éveil vieux de 2.600 ans

The best countries for food

Food and travel go together like planes and airports.
No matter where you go you’ll have little trouble finding at least one culinary experience that will help you understand the local culture. In some countries the food is the highlight, drawing many a foodie to its borders, like a moth to a flame. Here are 11 countries (in no particular order) that your taste buds will thank you for visiting.

1. Thailand

Standing at the crossroads of India, China and Oceania, Thai cuisine is like a best-of of all three’s techniques and ingredients. Dishes generally go in hard with garlic and chillies (especially the phrik khii nuu variety, which literally translates as ‘mouseshit peppers’). Other signature ingredients include lime juice, coriander and lemon grass, which give the cuisine its characteristic tang. Legendary fish sauce or shrimp paste looks after the salt.

samedi 17 mars 2012

Mélenchon Vs Hollande

Jean-Luc Mélenchon dénonce la publication de cette vidéo par le site 24heuresactus et qui depuis plusieurs semaines ressort des vidéos dérangeantes pour les candidats de gauche:
 "Cela donne une idée du jugement dernier. Avec le Net on ressortira tout ce que vous avez dit"



« une guerre sacrée et totale »

Selon l’agence sud-coréenne Yonhap,
La Corée du Nord a orchestré dimanche 4 mars une gigantesque manifestation, qui a rassemblé 150 000 personnes, pour dénoncer « les traîtres ennemis » sud-coréens.
Le régime de Pyongyang a une nouvelle fois promis « une guerre sacrée et totale » contre le Sud, accusé de manquer de respect envers ses dirigeants: des portraits des Kim accompagnés d’insultes auraient été affichés dans une unité de l’armée sud-coréenne.

vendredi 16 mars 2012

745 changements.be de prénoms

En Belgique, au cours de l'année 2011, le service des changements de noms et prénoms du SPF Justice a enregistré 745 changements de prénoms. Ces demandes ne doivent pas être motivées.
En 2010, c'étaient pas moins de 826 dossiers concernant des modifications de prénoms avaient été comptabilisés.

Les droits d'enregistrement pour ces changements s'élèvent à 490€, soit 10X plus que pour les changements de noms, qui par contre nécessitent une motivation "sérieuse" doit systématiquement être fournie à l'administration

jeudi 15 mars 2012

2012 le match des mots

Élections.prez en France Tapez un mot, un thème, un nom ...

DSK: audience civile

Affaire DSK (US) : audience civile fixée au 15 mars, 14 heures, salle 600 de la Bronx Supreme Court.

L'ancien patron du FMI Dominique Strauss-Kahn sera également convoqué le 28 mars prochain pour mise en examen à l'issue de deux jours et une nuit de garde à vue dans l'affaire de proxénétisme dite du Carlton.
Dominique Strauss-Kahn avait quitté librement mercredi 22 février au soir la caserne de gendarmerie à Lille.
D'après une source judiciaire, il devrait alors être mis en examen pour complicité de proxénétisme aggravé en bande organisée" et "recel d'abus de biens sociaux"


Lire aussi:
DSK : une journée en enfer
L’arrestation et surtout le procès de Dominique Strauss-Kahn en mai dernier ont fasciné les Français et les médias. François Dufour, l’un des premiers journalistes français présent à l’audience, publie un ouvrage de témoignages


Le 16 mai 2011, DSK a probablement connu la plus longue journée de sa vie, conclue après deux nuits sans sommeil par sa première audience devant la cour criminelle de New York. François Dufour, surnommé "l’homme qui a tweeté DSK", était parmi les premiers journalistes français à couvrir l’affaire. Il publie un livre à paraître le 16 mars sur cette folle journée où tous les participants ou presque figurent. Aucune analyse personnelle n’y apparaît. François Dufour a voulu rendre compte de la façon dont les médias ont couvert cette journée... et influencé ce que vous, vous avez vu. Metro publie en exclusivité quelques "bonnes feuilles".
INTERVIEW D’EMMANUEL DUNAND. Ce photographe de l’AFP travaille à New York depuis 2007. Il est l’auteur de la photo ci-dessus
"On n’était qu’à une dizaine de mètres de lui. Notre arrivée a provoqué un brouhaha dans une salle jusque-là paisible. (…) On était des chiens assoiffés, excités de le voir enfin, après plus de 48 heures d’attente. Ce qui fait une bonne photo, ce sont les yeux. (...) Là, ce que j’ ai vu, c’est quelqu’un qui sait que son image va faire le tour du monde. Sa position d’accusé devenait officielle. C’est l’image la plus forte qui restera de l’affaire. On a eu le temps de le décortiquer visuellement, d’interpréter tout ce qui se passait dans sa tête. La veille, il y avait moins d’émotion, voire très peu, à sa sortie du commissariat de Harlem. Là, on était seulement à trois mètres de son visage (…). Un portrait ne ment pas. Cela me gênait vraiment de saisir dans son regard ce que je faisais. C’était à la fois touchant... et cruel."


INTERVIEW DE SHARMAN STEIN. Porte-parole du service pénitentiaire de New York
"Quand il a été transféré à Rikers Island, il était seul dans une camionnette du service pénitentiaire. On lui a donné une seconde cellule, à utiliser dans la journée car la sienne était vraiment très petite. Le 16 mai, je suis allé visiter sa cellule. Je suis tombé sur Dominique Strauss-Kahn dans sa tenue antisuicide. Je m’attendais davantage à le voir dans un costume à 3 000 dollars. Je lui ai demandé : “ Comment allez-vous ? ” Il a regardé mon badge officiel et m’a répondu: “ Bien, mais j’aimerais remettre mes vêtements. ” Alors, j’ai fait le nécessaire. Il n’a jamais vraiment été en contact avec d’autres détenus. Il était dans une cellule indépendante. Etant donné la notoriété du détenu et le retentissement de cette affaire, cela aurait été trop risqué."

mercredi 14 mars 2012

14/3 15H9

3.14159265358979323846264338327950288419716939937510582097494459230
7816406286208998628034825342117067982148086513282306647093844609550582231

Grandes manoeuvres chez Electrabel ...

"C'est un duo de choc 100% français qui reprend le pouvoir chez Electrabel"
Gérard Mestrallet, numéro 1 de GDF Suez depuis juillet 2008, devrait endosser la casquette de président d'Electrabel.
Le conseil d'administration de GDF Suez, devenue maison-mère d'Electrabel, devrait nommer le n°2 du groupe Jean-François Cirelli au poste d'administrateur délégué d'Electrabel et remplacera le Belge Dirk Beeuwsaert qui était administrateur non exécutif, mais Sophie Dutordoir resterait à son poste de directrice opérationnelle d’Electrabel Belgique.

On apprend également que Florence Coppenolle, l'ex-porte-parole du PS, puis ex-vice-présidente chargée de la communication de Belgacom et qui avait été virée de chez l’opérateur en juin 2011, devient la nouvelle directrice de communication chez Electrabel.
Elle remplacera Fernand Grifnée qui devient directeur général d’Ores

PS: Après le Forem, l’ancien patron d’Electrabel Jean-Pierre Hansen prend la présidence de la filiale privée de transport de fret de la SNCB, SNCB-Logistics.
Un grand défi vu la situation financière de l’ex-B Cargo ...

Le séisme du 11 mars 2011

A strong earthquake shook northern Japan on Wednesday evening (today) , causing small tidal changes on its Pacific coastline but no damage or injury was reported.

Several towns issued evacuation orders or advisories to residents nearest the coast. A swelling of 20 centimeters was observed in the port of Hachinohe in Aomori, northern Japan, about one hour after the quake struck the region.

On se souviendra du séisme du 11 mars 2011 de la côte Pacifique du Tōhoku au Japon a été un tremblement de terre d'une magnitude 9.0, qui a engendré un tsunami dont les vagues ont atteint une hauteur estimée à plus de 30 m ravageant près de 600 km de côtes causant plus de 90% des 21 000 morts et disparus et la série d'accidents majeurs dans les centrales nucléaires de Fukushima.

20 ans de prison pour le fondateur des "chemises jaune"

En Thaïlande, 20 ans de prison pour le magnat de la presse thaïlandais et fondateur du mouvement monarchiste des "chemises jaunes"
Sondhi Limthongkul est l'une des personnalités les plus controversées du royaume thaïlandais. C'est lui qui avait mené des mouvements de masse contribuant à la chute de son ennemi intime, l'ex-premier ministre Thaksin Shinawatra, renversé en 2006 par un coup d'Etat militaire.

L'homme d'affaires a été condamné, mardi 28 février, à vingt ans de prison pour fraude.
La cour criminelle de Bangkok l'a jugé coupable de falsification de documents pour l'obtention d'un prêt d'environ 1,1 milliard de bahts (27 millions €) au bénéfice de son empire médiatique ASTV/Manager, une affaire qui remonte aux années 1990 ....



Lire aussi:
Thaksin nie être favorisé par le projet d'amendement constitutionnel
L'ancien Premier ministre thaïlandais en exil, Thaksin Shinawatra, a souligné que l'actuelle révision de la constitution ne constituait en aucun cas une tentative de lui permettre de rentrer au pays comme un homme libre, comme le prétendent de nombreux critiques et groupes d'opposition."Rentrer au pays n'est pas ma principale préoccupation. Je suis heureux de vivre à l'étranger", a-t-il indiqué. "Ma principale préoccupation n'est pas de rentrer en Thaïlande, mais de voir comment le pays peut se développer, et comment le niveau de vie des Thaïlandais peut être amélioré".
Mais il n'a pas exclu la possibilité de rentrer en Thaïlande, précisant qu'il avait sa "propre façon de revenir au pays", et n'avait pas besoin pour cela d'une révision de la constitution.


Thaksin Shinawatra a fait cette remarque dans une interview accordée au journal Bangkok Post à Dubaï, où il passe une grande partie de son temps après avoir été évincé du pouvoir par un coup d'Etat militaire en 2006. En 2008, il a été condamné par contumace à deux ans de prison pour abus de pouvoir.
Une nouvelle constitution a été promulguée en 2007 par le régime militaire ayant pris les rênes du pouvoir juste après le coup d'Etat.
L'actuel gouvernement, dirigé par le Parti Pheu Thai, dont le leader de facto serait en réalité Thaksin, projette de réviser cette constitution. Le projet d'amendement a été approuvé en première lecture par le Parlement.

mardi 13 mars 2012

Il n'est pas le bienvenu

Vlaams Belang suite au projet de visite du Premier à Gand:
 "Elio Di Rupo n'est pas le bienvenu en Flandre car, en tant que figure de proue du PS wallon, il symbolise tout ce dont le Flamand ne veut pas entendre parler"

"Je suis heureux de trouver une solution à la crise grecque"

Rien de moins ... et beaucoup plus ....
La Grèce a réussi jeudi dernier son échange d'obligations qui lui a permis de réduire sa dette et d'éviter le défaut de paiement.

Nicolas Sarkozy, en marge d'un déplacement électoral à Nice:
"Le problème de la crise grecque est "réglé" et "la page de la crise financière et en train de se tourner"
"Je veux dire combien aujourd'hui je suis heureux de trouver une solution à la crise grecque qui empoisonne la situation économique et financière de l'Europe et du monde depuis des mois"
"Avec Angela Merkel, nous avons travaillé jour et nuit pour trouver cette solution"

"Aujourd'hui le problème est réglé, je veux dire aux Français que tous ces efforts ont été couronnés de succès, que la page de la crise financière est en train de se tourner"
Et de conclure :
"Nous pouvons nous attaquer aujourd'hui à la crise économique"


Lu sur Wikipedia: 
"Suite à la ratification du traité de Maastricht l'euro deviendra la monnaie de la France"

Lire aussi:
Déblocage de 35,5 miliards d'€ d'aide vendredi ...
Les ministres des Finances de la zone euro ont débloqué vendredi les fonds pour la Grèce qui concernent directement l'effacement partiel de la dette de celle-ci, soit 35,5 milliards d'euros, et le reste suivra la semaine prochaine, a expliqué l'Allemand Wolfgang Schäuble. Il s'exprimait lors d'un point de de presse à Berlin, juste après une conférence téléphonique de l'Eurogroupe qui a pris acte du succès de l'opération d'échange de dette initiée par Athènes. Celui-ci était une condition au déblocage d'un deuxième paquet d'aide pour la Grèce, d'un volume total de 130 milliards d'euros.
Toutefois seule la partie concernant directement l'échange de dette, c'est-à-dire un paquet de 35,5 milliards destiné essentiellement à aider les banques à fournir des garanties à la Banque centrale européenne (BCE), a été débloquée vendredi. Les banques de la zone euro ne pouvant plus utiliser leurs obligations grecques comme garanties (ou "collatéraux") lors des opérations de prêt de la BCE, les dirigeants européens leur avaient promis une compensation financière pour faire passer la pilule.


Le reste du paquet, 94,5 milliards d'euros essentiellement de prêts à Athènes, sera débloqué vraisemblablement la semaine prochaine, a dit M. Schäuble, quand "les conditions formelles" seront remplies, mais cette étape ne fait aucun doute.

lundi 12 mars 2012

L'extraordinaire force d’inertie

Dans un monde en crise, la culture est un handicap
Ou l'inverse ? La culture du handicap, donne un monde en crise ?

Lire, via Elie Arié - Cardiologue, enseignant à la chaire d’Economie et de gestion des Services de santé au Conservatoire national des Arts et métiers.
Le plus grand handicap des hommes réside dans leur extraordinaire force d’inertie, que l’on peut indifféremment nommer habitudes, automatismes, situations acquises, rituels, culture ; et, dans toutes les époques de renouvellement radical, les mieux armés pour s’y adapter seront les plus déracinés, les moins intégrés, ceux dont les savoirs seront purement empiriques, les plus dépourvus de bagages culturels et idéologiques qui constituaient des atouts dans la compétition en période de stabilité et qui se transforment en handicaps face à tout ce qui n’a aucun précédent.


C’est sans doute cette incapacité naturelle à admettre les mutations qui rend l’humanité si pathétique et si inapte à prévenir tant de catastrophes qui auraient pourtant été facilement évitables sans son éternel aveuglement face à ce qui est inédit ; la culture, c’est peut-être aussi ce qui empêche l’inconfortable remise en cause de tous nos repères désormais dépassés, c’est-à-dire de notre propre remise en cause radicale.

dimanche 11 mars 2012

La Wallonie au MIPIM

"Si d’aucuns auront remarqué une baisse du nombre de stands et de la fréquentation au sein du Palais des expositions de Cannes, la très importante délégation belge (850 personnes) enchaînait les rendez-vous le long de la Croisette"

La présence de la Wallonie au MIPIM poursuit un double objectif :
  • inciter les développeurs immobiliers à investir en Wallonie dans la construction d’infrastructures adaptées aux besoins de futurs investisseurs industriels &
  • présenter une vitrine du développement territorial wallon grâce à la mise en lumière de projets aussi bien urbanistiques qu’économiques, tant publics que privés.
... pour maintenir cette dynamique de développement


Lire aussi:
Liège en mode "expo 2017"

La Cité ardente espère bien accueillir l’exposition internationale dans 5 ans.
à Cannes Le compte à rebours a commencé pour Liège qui saura le 22 novembre prochain si elle accueillera l’exposition internationale de 2017. Moins prestigieuse que l’exposition universelle (qui a lieu tous les cinq ans et dure six mois), un événement de ce type n’en est pas moins porteur. Selon une estimation réalisée par le consultant McKinsey, si l’expo de 2017 atterrit à Liège, ce ne sont pas moins de huit millions de visites qui sont attendues durant les trois mois d’ouverture, soit environ 90 000 personnes par jour pour une centaine de pavillons participants.
Les organisateurs se montrent eux plus prudents et tablent sur la venue de 6 millions de visiteurs, soit " le nombre de personnes qu’a accueilli Saragosse en 2008 ". Le site a été désigné. Il s’agit de Coronmeuse, au nord de Liège et en bortd de Meuse. Un lieu qui a accueilli une expo internationale en 1939.
Pour la première fois, une maquette a également été présentée lors du Mipim (Marché internationale des professionnels de l’immobilier). qui se tient à Cannes. Elle est l’œuvre du cabinet néerlandais VenhoevenCS et prévoit l’aménagement de 165 000 m² d’espaces publics, d’espaces verts et de salles de spectacle, pour un budget tournant autour des 400 millions d’euros. " Liège a besoin de faire connaître sa candidature au monde et recherche également des investissurs privés ", explique Jean-Christophe Peterkenne, Ceo de Liège Expo 2017. " Une exposition internationale a un gros avantage : contrairement à ce qui se passe lors des expositions universelles, les pavillons sont construits par l’organisateur. Du coup, on a une emprise beaucoup, plus forte sur le projet et on peut envisager le futur du site dès sa conception. L’après-expo compte autant pour nous que l’avant ", ajoute-t-il.
Il est ainsi déjà prévu que les pavillons et autres bâtiments de la potentielle future expo soient transformés en logements (1 200 en tout), bibliothèques, crèches, hôtels, bureaux ou commerce. Le tout dans un quartier labellisé durable. " Avec 25 hectares, ce sera le plus grand écoquartier de Belgique ", explique le conseiller MR Pierre Gilissen. L’arrivée d’un tram devrait également relier le site au centre de la Ville en quelques minutes. " Le projet urbain existera quel que soit le sort réservé à notre candidature en novembre prochain ", poursuit M. Gilissen.
Mais la Cité Ardente ne préfère pour l’heure pas songer à l’échec, même si l’autre finaliste, Astana au Kazakhstan, a également des arguments de poids. La décision finale sera prise à Paris, l’automne prochain, suite au vote de 160 pays. " Ce sont deux projets très différents, évoque-t-on auprès du comité . Nous jouons la carte de l’histoire, du durable et de notre position centrale en Europe : depuis Liège, on compte 100 millions de personnes dans un rayon de 400 km. Or on sait que, lors d’une expo, 90 % des visiteurs viennent des ‘alentours’".
Le lobbying a donc fait rage à Cannes, où le bourgmestre Willy Demeyer (PS) le ministre-président Rudy Demotte (PS) et le ministre Philippe Henry (Ecolo) avaient fait le déplacement. " C’est un peu atypique en Belgique, mais il existe une réelle union des forces politiques derrière ce projet ", sourit M. Gilissen en songeant, entre autres, à la "saga" du centre sportif de haut niveau de la Fédération Wallonie-Bruxelles...

Ben Laden aurait été livré par une de ses femmes

D’après Shaukat Qadir, général de brigade à la retraite:
Oussama Ben Laden aurait été livré aux Américains par une de ses femmes.

La justice pakistanaise annonce l’inculpation de ses trois veuves pour entrée illégale dans le pays, 10 jours après la destruction de la maison dans laquelle se cachait l’ex-chef d’al-Qaïda, à Abbottabad, dans le nord du Pakistan

L’Indonésie ne veut plus exporter ses minerais

Le gouvernement indonésien a décidé de remonter la chaine de la valeur en faisant traiter sur place ses richesses minérales au lieu de les exporter.
La décision du gouvernement indonésien d’interdire les exportations de minerais n’est pas nouvelle. Elle était déjà inclue dans la loi minière de 2009, rappelle Nicholas Snowdon de Barclays Capital. Mais les mineurs et les analystes ne s’étaient pas affolés à l’époque, estimant qu’il serait difficile à l’Indonésie de mettre en application ce type d’interdiction alors que le pays ne dispose pas des capacités de traitement ou de raffinage pour traiter lui-même ses minerais. Début février cependant, la loi interdisant les exportations de minerais à partir de 2014 a officiellement été signée.

vendredi 9 mars 2012

50% des foyers.fr

En France, 50% des foyers ne sont pas imposables et donc ne paient pas d'impôt sur le revenu.

Solar storm

A solar storm that shook the Earth's magnetic field has spared satellite and power systems as it delivered a glancing blow, although it could still intensify until early Friday, US space weather experts said.
The geomagnetic storm surging from the sun was initially expected to be strong enough to disrupt power grids, airplane traffic and space-based satellite navigation systems. But US government scientists on Thursday downgraded their prediction on the intensity of the storm - a big cloud of charged particles spawned by two solar flares.
"At this point, it has been oriented in such a way that the net effect on the earth's magnetic field has been minimized" said Joseph Kunches, a space weather specialist at the US National Oceanic and Atmospheric Administration

jeudi 8 mars 2012

Droit.be à être défendus correctement

La Ligue des droits de l’Homme a déposé jeudi un recours en annulation contre cette loi auprès de la Cour constitutionnelle :

« La loi Salduz n’est pas conforme à la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’Homme »

Il y a quelques semaines, l’Ordre des barreaux francophones et germanophone avait déjà entamé une démarche similaire. Cette fois, le recours de la Ligue, qui concerne l’ensemble de la loi Salduz, a été déposé au nom des justiciables, « pour leur droit à être défendus correctement ».

mercredi 7 mars 2012

Le soldat George Price

Le dernier soldat #canadien à mourir au combat lors de la Première Guerre mondiale fut le soldat George Price, du 28e bataillon, tué par un tireur d'élite allemand au nord-est de Mons à peine quelques minutes avant l'Armistice.
La guerre prit fin à 11 h, le 11 novembre 1918.

mardi 6 mars 2012

5 millions €.gr

La Caisse d'investissement qui a récolté l'épargne des Wallons a acheté 5 millions € d'obligations grecques. Bon placement?
La CIW a acheté, en 2009, des obligations grecques pour 5 millions d'euros avec échéance en 2019.
Ses dirigeants soutiennent qu'il n'y a aucun risque de réduction de valeur de l'investissement. Mais face aux demandes des autorités européennes invitant les créanciers de la Grèce de réduire leurs créances de 50%, la CIW risque de devoir suivre le mouvement. Cette éventualité est d'autant plus probable que d'autres structures qui ont aussi acheté des obligations grecques ont procédé à cette réduction de valeur.


Lire aussi:
Economies budgétaires : les wallons y travaillent aussi

Les travaux ont déjà eu lieu en Région flamande, ils sont en cours pour la Région wallonne et la Fédération Wallonie-Bruxelles, mais comme l’essentiel de l’attention journalistique est braqué sur le gouvernement fédéral on n’en a presque pas parlé. L’impact du ralentissement de la croissance pèse aussi sur les gouvernements régionaux. C’est mécanique, il y a même une clef de répartition qui est définie et plus ou moins acceptée par tout le monde : à  chaque fois qu’on annonce un effort budgétaire au fédéral, les entités fédérées doivent aussi se serrer la ceinture.

Ainsi quand on cherche 2 milliards au fédéral, cela représente 700 à 800 millions de plus à trouver au niveau des régions. Du coup c’est bien toute la Belgique qui se retrouve en conclave budgétaire. Les Flamands viennent de boucler leur exercice. Comme ils avaient basé  leur budget sur une hypothèse de croissance de 1,6% ils devaient trouver 540  millions. On a donc raboté sur les dépenses de fonctionnement,  reporté des mesures sociales qui avait été annoncées comme une prime pour enfant ou des allocations scolaires, retardée la mise en disponibilité des enseignants de maternelle (elle est portée de 56 à 58 ans)  et, même si c’est une goutte d’eau dans l’océan, diminué légèrement le salaire des ministres (-2%).

Le 10 septembre dernier, un courrier émanant du gouvernement wallon et adressé à la Commission européenne affirme que la Caisse d'investissement de Wallonie (CIW) n'a pas encore débuté ses activités. Mais qu'en est-il alors des 81,6 millions d'euros de l'emprunt  public en 2009 et des 7 millions d'euros de prêts accordés aux PME? L'exécutif wallon se défend en expliquant que les dossiers évoqués ont bien été traités à la CIW, mais que c'est la Société régionale wallonne d'investissement (SRIW) qui a débloqué les fonds. Il précise également qu'il a fait croire durant 18 mois que la CIW était opérationnelle dans le but de "rassurer les épargnants". Quoi qu'il en soit, l'opposition libérale compte bien réclamer des explications plus concrètes au ministre de tutelle de la CIW, Jean-Claude Marcourt (PS), dans les prochains jours.


Le non paiement des CDS grecs : un scandale simple ou à facettes multiples ?
Même pas honte : « l’accord grec n’est pas un défaut ! »
L’ISDA (International Swaps and Derivatives Association) est le groupement d’institutions financières qui régit les règles internationales de fonctionnement de nombre de produits dérivés, et notamment des fameux CDS.
Lors d’une décision rendue ce jeudi, certes assez attendue mais néanmoins parfaitement inique, un comité spécifique de cette organisation, dont 10 des 15 membres sont issus de banques actives sur le marché des produits dérivés — bonjour le conflit d’intérêt ! –, a décrété que le fait de forcer les créanciers privés détenteurs d’obligations grecques à encaisser 70% de décote ne constituait pas un défaut de paiement, que la subordination post-émission des détenteurs privés par la BCE ne constituait pas un événement de crédit, et quelques autres points techniques du même ordre non plus. Autrement dit, les détenteurs de CDS, ces produits d’assurance censés garantir leurs détenteurs contre un défaut de paiement, ne verront pas la couleur de leur assurance.
Certes, l’ISDA se réserve le droit de revenir sur sa décision (ouf), mais selon le Financial Times, ceci pourrait ne se produire qu’après que l’échange entre les nouveaux titres grecs et les anciens ne se soit produit, et serait donc calculé sur la valeur faciale des nouvelles obligations, qui sera inférieure.

Déclenchement des CDS grecs
Le montant des contrats seraient supérieurs au PIB américain
Un choc financier 5 fois plus violent que 2008 aura-t-il lieu la semaine prochaine ? La décision de l'ISDA est sans équivoque (pour une fois) : "Restructuring Credit Event Has Occurred with Respect to The Hellenic Republic" (un événement de restructuration de crédit s'est produite pour la République hellénique). D'après Jim Sinclair, le montant total des CDS grecs vendus sur le marché mondial ne serait pas de 3,5 milliards de dollars mais d'au moins 18 000 milliards de dollars...
L'agence Fitch a placé hier le subprime souverain grec en défaut de paiement partiel et l'ISDA approuve un événement de crédit permettant le déclenchement des CDS (document officiel ici).

lundi 5 mars 2012

Et BAM !

La rénovation des Beaux-Arts Mons terminée en 2007 a déjà coûté 9 millions € alors que l’estimation de départ était de 5 millions € ...
Le Musée des Beaux-Arts de Mons est fermé depuis le 4 mars 2012 pour une période d'environ un an de travaux visant à remédier à une série de malfaçons constatées depuis l'ouverture du musée en 2007.
En août 2010, la Ville de Mons  découvrait le rapport d’audit calamiteux (confié à la société Sophia) suite aux transformations réalisées qui pointait essentiellement de gros problèmes d’humidité, une mauvaise isolation et la présence de rouille sur les nouvelles structures métalliques: La réception provisoire du chantier après la transformation du Musée des beaux-arts en BAM comportait 323 remarques.

La Ville de Mon en profitera également pour une mise aux normes pour accueillir des expositions internationales "Mons 2015" (au registre "sponsors" du site, ne manque-t-il pas Belgacom ?).

Marc Darville, l'échevin montois des bâtiments communaux :
"Le musée avait été initialement conçu pour accueillir des expositions régionales et nationales"
"L'annonce de Mons 2015 et de l'exposition 'Van Gogh' impose une mise aux normes pour accueillir dans le futur des expositions internationales."
Si elle veut accueillir Van Gogh, la Ville devra transformer le BAM en un bunker inviolable, avec caméras et salle de contrôle.
Les portes d’entrée doivent avoir une résistance minimum d’une demi-heure aux agressions physiques. L’infrastructure du toit aussi devra être revue.
Pour le moment, on sait s’y poser en hélicoptère. Les salles vont donc devoir être complètement isolée de la toiture.
''
"Nous avons conclu un accord avec la Fondation Mons 2015 sur base duquel les rentrées-billetteries de l'exposition Van Gogh reviendront à la Ville. Nous comptons sur quelque 200.000 visiteurs"
Le budget des réparations est de 260.000 €; le montant des autres travaux est de 2.722.000 euros, à charge de la Ville de Mons. 260.000 € ou 250.000 € ou encore 272.000 € hors TVA ?? , car un accord est intervenu entre la ville et l’entrepreneur au sujet de la réparation des malfaçons. Son coût : 250 000 €, pris en charge à 80% par l'entrepreneur. [La Ville de Mons a par ailleurs trouvé un accord avec l’entreprise en partie responsable des malfaçons constatées sur le musée Beaux Arts Mons. Celle-ci lui versera une indemnité de 50.000 euros. “ Ce qui est largement insuffisant, estime pour sa part le groupe Ecolo] Où est le vrai du faux et de l'intox ... ?

Les travaux de "haussement des installations" concerneront l'amélioration des écarts de température et du degré d'hygrométrie, la mise à niveau de la sécurisation et des normes incendies, l'aménagement de locaux sanitaires, d'un local de contrôle sécurisé ainsi que d'une zone d'accès et la mise hors-eau des équipements techniques.
Fin 2011, le collège avait prévu un budget de 4 millions € pour réaliser ces travaux.

"Ce dossier manque vraiment de transparence!
Aujourd’hui vous nous annoncez qu’il faut relever le niveau des installations du BAM, ce qui aurait pu être décidé lors des travaux réalisés voici plusieurs années... "

Lire aussi:
Les travaux du BAM dénoncés par un audit (sept 2010)
Nos confrères de La Province consacrent un dossier complet aux résultats calamiteux de l’audit sur les travaux effectués sur le musée des Beaux-arts. Un audit qui avait été commandé par la Ville de Mons afin de déterminer les manquements et les responsabilités qui ont émaillé ce dossier on ne peut plus délicat.
Ce chantier bâclé n’a donc pas fini d’ennuyer la ville, qui avait déjà émis 323 remarques (!) sur l’ouvrage lors de sa réception provisoire, en mars 2007. Ledit chantier a coûté, il faut le savoir, la modique somme de 9 millions d’euros. Avec le temps, la situation ne s’est pas améliorée, que du contraire. Manque d’étanchéité, humidité, infiltrations d’eau, rouille des structures métalliques, mauvaises finitions, matériaux mal fixés ou inadéquats : le bâtiment présente de grosses lacunes, notamment en matière d’isolation. Pour l’année 2009, les dépenses énergétiques du BAM s’élèveraient ainsi à 85.000 euros… Un gouffre par rapport au budget imaginé initialement. La question : qui est responsable de ce gâchis ?

dimanche 4 mars 2012

Jean Quatremer Vs Sarko



Violation flagrante et choquante de notre modèle de concertation sociale

Le président du PS Thierry Giet et le PS Sprimont condamnaient fermement les événements qui se sont déroulés dimanche 2§ février dans l’entreprise Meister Benelux à Sprimont, où "une milice privée" est intervenue violemment pour récupérer du matériel à la demande de la direction:
« Il s’agit là d’une violation flagrante et choquante de notre modèle de concertation sociale, voire de notre Etat de droit. Un conflit social – si dur qu’il soit – ne peut en aucun cas se régler par la violence ou l’intimidation »


Lire aussi:
Meister Sprimont : deux poids deux mesures pour l’UWE
L’Union Wallonne des Entreprises a tenu à réagir aux événements qui touchent l’entreprise Meister Sprimont où la direction allemande avait engagé une « milice privée » pour récupérer des pièces produites dans l’entreprise.
L’Union Wallonne des Entreprises fait savoir dans un communiqué qu’elle « regrette l’agitation qui secoue l’entreprise Meister Benelux depuis quelques jours. Elle condamne et condamnera toujours tout acte de violence d’où qu’il vienne. »
L’Union Wallonne des Entreprises « ne manque pas de s’étonner cependant de la réaction des autorités politiques, toujours promptes faut-il rappeler à stigmatiser un entrepreneur, mais dont elle attend toujours le premier mot de condamnation de la séquestration illégale de la direction en milieu de semaine dernière. Condamnation qu’elle attend toujours bien sûr aussi, du côté syndical. À cet égard, l’UWE s’est cependant réjouie d’entendre les leaders syndicaux dire aujourd’hui que nous vivons dans un État de Droit et que la Loi doit être respectée par tous et en toutes circonstances. Elle ne manquera pas de le leur rappeler lors de chaque séquestration de direction. »
L’UWE, qui « regrette ce manque de réaction lors de chaque séquestration de direction », tient également à rappeler qu’« à défaut de réaction contre ces séquestrations on peut bien sûr craindre une escalade dans les actions musclées, comme les faits de ce dimanche l’ont prouvé. »


Deux entreprises portent plainte pour vol de palettes contre les syndicats de Meister
Les palettes ont été « empruntées » un peu légèrement.
Deux entreprises de Sprimont ont porté plainte pour le vol de dizaines de palettes en bois dimanche dernier.
Deux entreprises de Sprimont, la SPRL « Les Santons de Provence » et la société PCP, voisines de Meister, ont porté plainte contre X à la zone de police Secova pour le vol de dizaines de palettes en bois dimanche dernier, rapportent samedi les journaux du groupe Sud Presse.
Chez Les Santons de Provence, on déplore la disparition d’une quarantaine de palettes consignées et de quatre morceaux de plancher. Sans palette, plus moyen d’expédier les marchandises : la société a donc dû faire appel à un transporteur.
Du côté de PCP, on se plaint de la disparition de 80 palettes et d’une remorque.

70% des Français & campagne.prez.fr

Présidentielle.fr : 70% des Français pensent que la campagne ne se déroule pas dans un climat serein et respectueux.
Alors que 64% des personnes interrogées pensent que les candidats abordent les bons sujets – en tout cas ceux qui les intéressent – seuls 32% d'entre elles jugent que les candidats apportent des réponses à leurs problèmes. Cette campagne ne suscite donc de l'espoir que pour 34% des Français.

Nicolas Sarkozy et François Hollande, au-delà de leurs affrontements, ont un ancêtre en commun - dont ils n'ont probablement jamais entendu parler : Claude Labully.
Ce paysan du XVIIème siècle est l'ancêtre commun des deux candidats à la présidentielle, estime dans le Journal du dimanche le généalogiste Jean-Louis Beaucarnot.

samedi 3 mars 2012

J'espère une surprise à Mons

#BAM!
"Soyons sûr que le Festival aura à coeur de choisir l’an prochain un président [du FIFA] davantage digne d’un tel honneur"

Mahamat Saleh Haroun, président du jury du 28e Festival International du Film d'Amour de Mons a réagi à une erreur d'orthographe sur son nom:
 "Haroun s'écrit avec un 'H' (qui manquait sur l'affichette). La marque la plus élémentaire de respect est de connaître le nom de l'autre"

Il déclarait préalable :
"Je pars à la découverte de nouveautés". "J'espère une surprise à Mons"

Et quelle autre surprise au final ! Ne partageant pas l’avis des autres jurés sur le film qui allait se voir attribuer le Grand Prix du Festival, Monsieur Haroun a décidé de quitter illico ses collègues pour reprendre un TGV en direction de Paris ...

Tout ce que les banques vous disent ...

Pascal Canfin, 37 ans, est élu en 2009 au Parlement européen sur la liste Europe écologie.
Il est membre de la Commission des affaires économiques et monétaires. Il publie un petit bouquin pédagogique :

Tout ce que les banques vous disent et pourquoi il ne faut presque jamais les croire...

Il a obtenu l'interdiction des « CDS à nu » : un produit financier toxique qui permet de spéculer contre les Etats. Il avait auparavant bataillé contre les bonus bancaires. Il est à l'origine de la création de Finance Watch, ONG qui tente de contrecarrer le lobbying de la finance.

vendredi 2 mars 2012

Keskoidonk ? #1

1.845.642 pensionnés.be

Il n’y a jamais eu autant de Belges qui ont pris leur pension que lors de l’année 2011.
En décembre 2011, l’Office national des pensions dénombrait 1.845.642 pensionnés (travailleurs et indépendants) : une augmentation de 34.628 unités ou 1,9% de plus qu’en décembre 2010.
Dans le seul secteur privé, ils sont 34.000 à avoir pris leur pension l'année dernière.

Il s’agit de la plus forte hausse annuelle dans les chiffres de l’ONP

Nous allons dans le mur; depuis 1988 cette matière est dans les mains des socialistes :
  • 09/05/1988 - 02/05/1990 : Alain Van der Biest (PS) ministre des Pensions
  • 02/05/1990 - 07/03/1992 : Gilbert Mottard (PS) ministre des Pensions
    • 09:05/1988 - 07/03/1992 : Leona Detiege (SP) secrétaire d'Etat aux Pensions, adjointe au ministre des Pensions
  • 07/03/1992 - 18/07/1994 : Freddy Willockx (SP) ministre des Pensions
  • 18/07/1994 - 01/06/1999 : Marcel Colla (SP) ministre des Pensions ensuite ministre de la Santé publique et des Pensions
  • 01/06/1999 - 12/07/1999 : Jan Peeters (SP) ministre des Pensions, de la Sécurité, de l'Intégration sociale et de l'Environnement
  • 12/07/1999 - 20/07/2004 : Franck Vandenbroucke (SPA) ministre des Affaires sociales et des Pensions (gouvernement Verhofstadt I) ensuite ministre du Travail et des Pensions
  • 20/07/2004 - 21/12/2007 : Bruno Tobback (SPA) ministre de l'Environnement et des Pensions
  • 21/12/2007 - 20/03/2008 : Christian Dupont (PS) ministre des Pensions et de l'Intégration sociale
  • 20/03/2008 - 17/07/2009 : Marie Arena (PS) ministre de l'Intégration sociale, des Pensions et des Grandes Villes
  • 17/07/2009 - 06/12/2011 : Michel Daerden (PS) ministre des Pensions et des Grandes Villes
  • 06/12/2011 -  : Vincent Van Quickenborne (Open VLD) vice-Premier ministre et ministre des

Lire aussi:
Un record de retraités belges vivant à l’étrangerPlus de 40.000 Belges profitent de leur retraite à l’étranger, soit 50 % de plus qu’il y a dix ans, un record absolu, indique Het Nieuwsblad. Chaque année, de plus en plus de Belges quittent le pays pour profiter de leur retraite à l’étranger, ressort-il des statistiques de l’Office national des Pensions, qui paie aux anciens travailleurs et indépendants leur pension. Il y a dix ans, l’ONP payait à 24.000 Belges séjournant en dehors de la Belgique leur pension. Au début de l’année dernière, ils étaient 34.000. A cela s’ajoutent encore quelque 6.000 fonctionnaires pensionnés vivant à l’étranger, ce qui porte le total à 40.000. C’est le soleil qui attire principalement les Belges à l’étranger. Environ un tiers des retraités qui quittent la Belgique choisissent la France, un sur neuf l’Espagne. L’Italie compte, pour sa part, 839 Belges retraités. Ils sont également quelques centaines à vivre dans d’autres pays comme le Portugal ou la Hongrie.

jeudi 1 mars 2012

"si on tolère le voile au parlement, on va aussi le tolérer au gouvernement?"

Didier Reynders s'interroge:
"si on tolère le voile au parlement, on va aussi le tolérer au gouvernement?"
Didier Reynders s'imagine en femme voilée comme ministre des Affaires étrangères en mission en Libye ou en Tunisie:
"Le président tunisien, qui se bat pour séparer l'Eglise de l'Etat, se serait demandé ce que je viens faire dans son bureau. Je n'aime pas ce double langage : on porte hors de nos frontières le message de la nécessaire séparation de l'Eglise et de l'Etat mais en Belgique on prône les accommodements raisonnables. Je souhaite une législation en la matière"

Pour la Wallonie, il attend "un printemps wallon".
"Les Wallons doivent se rendre compte que c'est bien de séparer l'Etat et les religions, mais séparer le fonctionnement de l'Etat d'un parti politique, ce n'est pas inutile non plus. Je reste convaincu que cette révolution n'est pas faite"

Puisque c'est légal

Se référant à une déclaration de la ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet qui a récemment réaffirmé la primauté de la législation fédérale sur les circulaires régionales, Olivier Maingain a annoncé dimanche 26/02 à la RTBF que les FDF enverront une nouvelle fois des convocations électorales rédigées en français dans la périphérie:
 "Puisque c'est légal"
"Je suis heureux d'entendre que ce que nous défendons depuis si longtemps est confirmé, même par Mme Milquet"


Lire aussi:
Weyts à Di Rupo : « Rappelez Milquet à l’ordre »
Le député N-VA estime que Joëlle Milquet incite les « francophonissimes FDF » à ne pas respecter les circulaires Peeters, concernant l’envoi des convocations électorales dans la périphérie.Le député N-VA Ben Weyts est d’avis que l’attitude de la ministre de l’Intérieur Joëlle Milquet incite les « francophonissimes FDF » à ne pas respecter les circulaires Peeters. Il réagit ainsi à l’annonce faite dimanche par le président du FDF Olivier Maingain que les bourgmestres FDF enverront une nouvelle fois des convocations électorales rédigées en français dans la périphérie.Olivier Maingain a fait référence à cette occasion à une déclaration de la ministre de l’Intérieur qui a récemment réaffirmé la primauté de la législation fédérale sur les circulaires régionales.